29e Symposium Tuberculose

Jeudi, 26 mars 2020 - Macolin

L’incidence de la tuberculose reste stable en Suisse depuis plusieurs années de même que celle des cas de tuberculose multirésistantes (MDR-TB) et ultrarésistantes (XDR-TB). Au quotidien toutefois, la tuberculose reste un défi de par ses présentations parfois surprenantes, et des contextes sociaux souvent difficiles (précarité, populations instables).

Nous consacrerons la matinée à décrire la tuberculose au quotidien en Suisse: accès aux soins et ses limites, analyses des durées d’hospitalisations pour tuberculose, présentations cliniques remarquables, place de la chirurgie pour les cas difficiles, notamment XDR, et enfin résultats des traitements tels qu’ils sont colligés et analysés par l’OFSP.

Bien que les cas de MDR-TB et XDR-TB restent peu fréquents en Suisse, leur gestion pose des problèmes nouveaux sur le plan pharmacologique. Il devient nécessaire, non seulement de se baser sur les antibiogrammes génotypiques et phénotypiques, mais aussi de déterminer si les traitements que nous prodiguons sont absorbés correctement et atteignent des taux thérapeutiques adéquats.

Longtemps délaissé car d’utilisation incertaine, le monitoring des taux sanguins des antituberculeux de première et deuxième ligne redevient d’actualité, et permettra peut-être d’améliorer et d’affiner notre prescription. Les rôles complémentaires de l’antibiogramme et du monitoring des traitements tuberculostatiques seront au centre de nos discussions, de même que la posologie de la rifampicine, débattue depuis plusieurs années, et peut-être sous dosée dans notre pratique.

Au nom du comité scientifique:
Jean-Marie Egger
Jean-Paul Janssens
Aylin Jaspersen
Jesica Mazza-Stalder
Laurent P. Nicod
Otto Schoch

Programme

Présentateurs

Informations et inscription